brioche feuilletee - patisse et malice

Brioche feuilletée au chocolat

J’avoue, j’ai besoin de reconfort en ce moment. Pas vous ? Avec cette drôle de période, j’avais envie de faire quelque chose aujourd’hui de doux et de craquant à la fois. Cela fait longtemps que la brioche feuilletée me fait de l’œil mais j’ai beau être gourmande, je sais que c’est tout de même pas mal de beurre qui vont devoir me forcer à faire un peu plus de sport…. tant pis, de temps en temps, il faut savoir se faire plaisir!

Pour cette recette, j’ai décidé de partir de ma recette préférée de pâte à pain au lait. C’est le même principe que la pâte à brioche mais les œufs en moins. Vu tout le beurre qui est mis dedans, ça m’a réconforté un peu 😜.

Cette recette peut être réalisée à l’avance pour ne la cuire que le lendemain matin. Ici, je vous explique comment la faire le jour même pour le goûter par exemple mais vous pouvez très bien réaliser les premières étapes la veille et au lieu de faire pousser à température ambiante 2h, vous pourrez la laisser toute une nuit au frigo à la place et zou au four pour le petit dej !

C’est parti !

Brioche feuilletée au chocolat

Recette de Blandine HOF
Pour personnes
Préparation

55

minutes
Cuisson

40

minutes
Temps de repos

3

heures 

Ingredients

  • 7g de levure fraîche ou 1 sachet de levure boulangère

  • 150g de lait 1/2 écrémé (ou 25g de lait en poudre et 125g d’eau)

  • 250g de farine T45

  • 30g de sucre

  • 4-5g de sel

  • 60g de beurre (à incorporer dans la pâte à pain au lait)

  • 150g de beurre pour le tourage (beurre resté au froid)

  • 16 barres de chocolat

Recette

  • Commençons par préparer la pâte à pain au lait. Mettez tous les ingrédients dans la cuve du batteur à l’exception du beurre en utilisant le crochet du robot pâtissier. Vous pouvez le faire aussi à la main, ce sera un peu plus long, c’est tout. Mettez d’abord le lait et la levure, puis la farine et enfin le sucre et sel. Il ne faut pas qu’à ce moment-là la levure soit en contact avec le sucre ou le sel, sinon, la réaction commencerait déjà, or, ce n’est pas ce que l’on veut. Mélangez 4 minutes en vitesse lente.
  • Raclez bien les bords pour aider au mélange puis vous pourrez poursuivre 4 minutes à vitesse moyenne. Ajoutez le beurre au milieu de la pâte en l’enfermant à l’intérieur , cela évitera que le beurre ne colle sur les parois et se mélange moins facilement, puis mélangez de nouveau 3 minutes en vitesse moyenne.
  • Tirez sur la pâte, si elle reste bien élastique, elle est prête. Si elle s’arrache, poursuivre le mélange 1 minute. Laissez la pâte dans la cuve, mettez un torchon par dessus et laisser pousser 30 minutes à température ambiante.
  • Au bout des 30 minutes, il faut dégazer la pâte. Comment faire ? Vous appuyez votre poing plusieurs fois dans la pâte. La fermentation et la levée se fera manière + homogène.
  • Vous allez pouvoir étaler la pâte au rouleau pour faire un pâton rectangulaire de 40x20cm. Pour éviter qu’elle ne colle trop, vous pouvez mettre un peu de farine sur le plan de travail. La pâte va avoir besoin de reposer 30 minutes au frigo ou au congélateur.
  • Il est temps de préparer le beurre pendant ce temps de repos. Vous allez voir, c’est le moment d’en profiter pour se défouler 😉 ! Prenez une feuille de papier cuisson, vous allez étaler le beurre encore froid en un rectangle de 20x20cm ! Encore froid ? Vous pensez sans doute que ce sera galère… pas de souci, prenez votre rouleau à pâtisserie et lâchez-vous sur le beurre, il faut taper pour le ramollir ! Il va commencer à s’écraser. Quand vous sentez qu’il s’abaisse bien, repliez le papier cuisson pour envelopper le beurre de sorte qu’à la fin vous ayez un rectangle de 20x20cm. Une fois enveloppé, vous passez le rouleau pour bien étaler le beurre et faire un rectangle uniforme. Vous pouvez le remettre au frigo ensuite en attendant que la pâte soit bien reposée.
  • Moment de vérité : passons au tourage ! C’est quoi le tourage ? C’est le principe d’intégrerle beurre entre les couches de pâte, ainsi à la cuisson, le beurre va fondre et dorer, ce qui va permettre conserver des feuillets de pâtes et non une pâte uniforme ! Vous sortez donc la pâte étalée de 40x20cm et le rectangle de beurre de 20x20cm. Dsposez le beurre au milieu du pâton et replier les bords pour bien les coller ensemble, on ne doit plus voir le beurre.
  • Passez ensuite aux tours : nous allons faire 2 tours portefeuille ou tours doubles. Vous étalez le pâton sur environ 45-50cm de long. Il faut croiser les tours, ce qui impliquer qu’à chaque tour, il faut tourner la pâte d’un quart de tour. Pour faire un tour portefeuille, vous devez replier les bords au milieu de la pâte, puis replier encore, cela ressemble à une pliage comme un livre (voir les photos ci-dessous).
  • Une fois les 2 tours portefeuille effectué, remettre la pâte au frais 30 minutes avant de poursuivre. La pâte collera moins et elle ne déchirera pas. Ce serait dommage de casser les beaux feuillets que vous venez de faire.
  • Maintenant, c’est le moment d’utiliser de l’huile de coude pour étaler le pâton sur 16x48cm (17-18cm de largeur). N’hésitez pas à mettre un peu de farine sur le plan de travail pour éviter que la pâte ne colle et à appuyer progressivement avec votre rouleau pour éviter que le beurre ne reste pas uniforme dans la pâte.

Notes

  • Conseil pour le beurre pour le tourage : Il vaut mieux utiliser un beurre sec, c’est-à-dire un beurre avec le moins d’eau possible. Vous trouverez facilement le beurre aop du poitou qui en est un, car c’est vrai qu’un beurre de tourage est + difficile à trouver. le Beurre sec tiendra mieux à la cuisson et votre feuilletage sera de meilleure qualité.

La pâte à brioche feuilletée est prête, nous allons maintenant passer au façonnage :

realisation de la brioche feuilletee

  • Il vous faut parer la pâte, cela veut dire de couper les bords pour en avoir des bien nets et droits sur les 4 côtés (conserver les chutes, on les utilisera après). Nous allons procéder à la découpe : 2 bandes de 8x48cm.
  • Faites des zigzag réguliers avec les 2 bandes en intercalant les barres de chocolat dans les creux et positionnez-les dans le moule à cake beurré au préalable. A ce stade, vous pouvez répartir les chutes de pâtes dans les creux du moule, quand la pâte va pousser, on ne les verra plus et c’est anti-gaspi !
  • C’est parti pour 2h de pousse à température ambiante (plutôt 25°C idéalement, si vous avez cuisiné avant et que le four est encore 45°C, c’est l’idéal).
  • La brioche feuilletée a du bien gonfler maintenant, il est temps de la cuire 35-40 minutes à 180°C. Pas besoin de dorure et ça gâcherait le beau feuilleté !

Et voilà, une pure merveille !

brioche feuilletee - patisse et malice

Envie de partager votre essai de brioche feuilletée ou besoin de conseis supplémentaires pour la réaliser ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire juste en-dessous. Vous pouvez également retrouver les autres recettes de viennoiseries, comme par exemple la brioche façon pain au lait ou le roulé choco-noisette façon brioche tressée, elles sont disponibles dans la rubrique “à vous la pâtisserie !”