Le Molly cake, idéal pour le Cake design

Connaissez-vous Molly ? Et saviez-vous qu’elle faisait un Cake trop moelleux ? Blague à part. Si vous voulez changer des génoises et réaliser des gâteaux moelleux qui vous rappellent le goût du Quatre quarts, voire pour réaliser vos layercake décorés, vous êtes au bon endroit !

Pourquoi choisir le Mollycake plutôt qu’une Génoise ?

Je ne vous ferai pas l’histoire de ce molly cake, mais en tout cas, depuis que je connais cette recette, cela a changé ma façon de voir le cake design. Exit les génoises à imbiber et qui, pour moi n’étaient même pas envisageables.

La génoise une recette simple et rapide

La génoise est certes très pratique car elle se tient bien mais personnellement, mon but est de réaliser des gâteaux aussi bons que beaux et avec une génoise, ce n’est pas forcément le cas. Pour avois essayé beaucoup de recette, cela sent toujours très bon dans le four, la génoise sort bien gonflée mais c’est à la dégustation que ça se gâte.

Comme on dit, le beurre c’est la vie ! Et quand on ne met pas de matière grasse, le goût n’est pas forcément là. C’est pourquoi, vous aurez beau l’imbiber, la génoise restera tout de même toujours + sèche que le mollycake. Pour un fraisier par exemple, sachant que les couches de génoise sont très fines et qu’il y a + de crème de que de biscuit, c’est possible mais pour un layercake, niveau goût et texture, je vous déconseille la génoise !

Le mollycake, une recette goûteuse et au moelleux incomparable

Mollycake moelleux - coupe profil - patisse et malice
Regardez cette hauteur et le côté aérien de ce mollycake ;p

On dit que souvent, “l’âge c’est dans la tête”, je vous le confirme. Alors, bien évidemment, comme tout le monde j’ai grandi et mûri et j’ai également gardé mon âme d’enfant pour beaucoup de choses et notamment le goût de certains gâteaux de mon enfance que j’aime retrouver.

Et pour moi, rien de tel qu’un bon gâteau au yaourt ou un quatre-quarts moelleux, fait maison. Je veux retrouver ce moelleux qui plaît aux petits comme aux grands 😉 !

A mes débuts, j’ai commencé d’ailleurs en faisant plusieurs gâteaux au yaourt pour faire les différentes couches du gâteau pour faire mes 1ers cakes design. Autant vous dire que cela prenait pas mal de temps. Et puis j’ai fait des recherches pour trouver une alternative sans perdre ce bon goût et j’ai trouvé le Molly Cake !

Pour moi, il allie le goût et permet de cuire le gâteau en une seule fois et ensuite, il est coupé pour faire les différentes couches. Il gonfle et garde son moelleux. Pourquoi ? Vous le verrez dans la recette, il n’y a certes pas de beurre mais de la crème fouettée, donc une certaine quantité de matière grasse qui va aider à donner le goût du gâteau et la crème fouettée donne le moelleux et un côté aéré différent d’un gâteau dans lequel on met du beurre !

Astuces pour un Mollycake au top !

Il y a quelques astuces à savoir et aujourd’hui, je vous les dévoile :

  • C’est un gâteau qui gonfle bien à la cuisson, donc il faut le mettre dans un moule d’une hauteur mini de 8 cm (10cm c’est l’idéal).
  • Si vous avez un robot pâtissier, ce sera un +, parce que fouetter 15 min les oeufs avec le sucre au batteur à main, ça risque d’être + compliqué. Mais c’est bien ce qui aide aussi au côté aéré du gâteau !
  • Avant de mettre la préparation dans le moule, je vous conseille de mettre du papier cuisson à l’intérieur du moule (ou de le beurrer et d’y mettre de la farine ; je vous conseille tout de même de mettre au moins du papier cuisson dans le fond car il est haut, donc ça peut être compliqué de le démouler). Comme ce sera un gâteau relativement haut, il ne faudrait pas qu’il se casse au démoulage.
  • Pas la peine de vouloir gagner du temps sur la cuisson en poussant le four + chaud, le molly cake a besoin d’une cuisson longue et + douce qu’un gâteau traditionnel. Pour un gâteau diamètre 20-22cm, il faut compter 1h15-30 à 160°C. Quand vous faites un gâteau + petit, par exemple dans un moule 12 ou 15 cm, il faut compter 55 minutes/1h de cuisson.
  • Pour une cuisson + homogène et ne pas avoir le gâteau qui gonfle + au centre sur les bords, humidifiez un torchon et entourez votre moule, vous verrez, c’est magique 😉 ! En fait, ça aide à répartir la chaleur dans le moule, mais c’était + drôle de dire que c’était magique ;p.
  • Pour également aider à l’homogénéité de la cuisson, il est également possible d’acheter un clou répartiteur de chaleur (j’en ai vu sur le site autourdugateau, ce n’est pas toujours évident d’en trouver, mais le principe est qu’au milieu du gâteau ça aide à cuire comme sur les parois)
  • Dernière astuce : N’ouvrez pas le four pendant la cuisson. Et une fois la cuisson terminée, éteignez votre four mais ne l’ouvrez pas encore, laisser le gâteau encore 15-30 minutes pour qu’il refroidisse un peu à l’intérieur. Sortez-le ensuite et ne le démouler qu’après total refroidissement, il se tassera moins.

Vous verrez, cela paraît beaucoup de choses à penser, mais après ça devient automatique et vu le goût, vous ne serez pas déçu d’avoir pensé à tout !

La recette du Mollycake

Le Molly cake

Recipe by Pâtisse et malice
Pour

20

personnes
Préparation

30

minutes
Cuisson

59

minutes

Préchauffer le four à 160°C
Cette recette est prévue pour un moule rond de 20-22cm de diamètre et 10cm de hauteur.

Ingredients

  • 3 oeufs

  • 250g de sucre

  • 250g de farine (option molly cake chocolat : 30g de cacao en poudre + 220g de farine)

  • 1 sachet de levure chimique

  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide

  • 250g de crème liquide 30%MG (pas de crème légère, sinon elle ne foisonnera pas)

  • Fouetter les oeufs et le sucre pendant 15 minutes à vitesse moyenne. Puis ajouter l’extrait de vanile.
  • Tamiser la farine et la levure (+ le cacao en poudre pour un molly cake au chocolat) et incorporer en plusieurs fois
  • Monter la crème en chantilly et l’ajouter à la pâte avec une maryse (une spatule, quoi 😉 !)
  • Mettre du papier cuisson dans le moule et ajouter un linge humide autour du moule pour que la cuisson soit + uniforme. Cuire 1h à 160°C.

  • Vous avez sans doute constater que les proportions sont simples à retenir : autant de farine que de sucre et de crème liquide. Je vous ai mis la recette pour 3 oeufs (20 personnes), vous pourrez faire par exemple pour 2 oeufs avec l’équivalent de 170g de farine/sucre/crème liquide et 1/2 sachet de levure, cela pourra vous être utile pour faire des gâteaux de 10-12 personnes.

Une fois que le gâteau est bien refroidi et démoulé, passons à la découpe. L’idéal est d’avoir un couteau à génoise, voir une scie spéciale. J’ai également un couteau à pain acheté chez Ikéa et le manche est bien pratique, je l’utilise pour découper mes molly cake. Il n’existe plus mais un couteau à pain fera l’affaire, comme ceux chez Zodio. Coupez votre gâteau en 3 couches (2,5-3cm par couche, c’est bien pour que le gâteau se tienne bien au montage).

Dessert simple et rapide avec un Mollycake

J’ai trouvé cette magnifique recette sur le blog de Mathilde d’Adopteungateau et je me suis dit qu’elle vous plairait autant qu’elle m’a plu.

A partir de la recette du Mollycake, vous pouvez faire un marbré (moitié nature, moitié cacao) que vous cuirez normalement, mais dans un moule un peu + large qu’un moule à Cake design (ou dans le même moule que celui conseillé dans la recette mais en divisant .

Le but est d’avoir 2 couches de gâteaux et de le garnir d’une ganache montée au chocolat et sur le dessus vous pochez également cette même ganache. Moi, j’ai opté pour le pochage destructuré avec la douille saint honoré, car j’adore le motif de cette douille et j’avais très envie de tester ce pochage qui reste technique, même si on a l’impression, qu’on le fait un peu comme ça.

Cette recette, vous pouvez l’adapter selon vos envies :

  • avec une autre ganache montée : avec le chocolat qui vous fait envie > noir, blanc, dulcey et pourquoi pas ruby !
  • avec une ganache montée à la vanille et quelques fruits de saison et décoration sur le dessus
  • avec une simple crème montée au mascarpone
  • le mollycake n’est pas forcément marbré, il peut être nature et vous l’imbiber au jus de citron et vous pochez une crème citron !

Je vous laisse faire place à votre créativité ! A vous de tenter cette recette et de préparer ce qui vous fait envie. Si vous souhaitez vous lancer dans la réalisation d’un layercake, vous pouvez vous inspirer des mes réalisations : gâteau girly, un gâteau Harry Potter (cela fonctionne également dans un moule carré ou rectangle) ou même un gâteau Licorne.

Cette recette vous a plu ? Si vous avez besoin d’autres conseils, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ;). Régalez-vous !